On compte en France de nombreux établissements bancaires d'origines différentes (commerciales, coopératives ou mutualistes) et de toutes tailles. En matière de vente à distance et principalement de e-commerce, elles proposent toutes à peu près les mêmes modèles à quelques exceptions près. Nous vous proposons dans cet article des conseils pour vous aider à prendre le bon choix pour votre contrat de Vente à Distance (VAD).

Comme expliqué en introduction, les banques appliquent toutes le même système de tarification pour les contrats de Vente à Distance (VAD). A savoir :

  • des frais de mise en service ;
  • un abonnement mensuel ;
  • des commissions sur chaque transaction.

Bien évidemment, les banques proposent différentes offres plus ou moins adaptées à la taille du e-commerçant. Cependant, il est bon de savoir que toutes ces conditions sont négociables. Différents facteurs peuvent vous aider à obtenir de meilleurs tarifs :

  • le volume de transactions et donc de chiffre d’affaires généré ;
  • le type de carte utilisée pour les transactions (les banques préfèrent des transactions avec des cartes bancaires de particuliers français) ;
  • votre ancienneté et la santé des comptes de votre compte bancaire ;
  • votre relation avec votre conseiller bancaire.
1-koly-article9-que-choisir

Que choisir ?

Le bon choix pour votre business en ligne est l’offre qui vous offrira le moins de frais possible sur chaque transaction. Comparez les solutions entre elles. Pour ce faire, il faut calculer le coût financier total mensuel par rapport à chaque transaction. Découvrez ci-dessous notre méthode de calcul avec un exemple concret :

L’entreprise d’exemple

La société Kolybiz souhaite vendre des chaussettes colorées et tendance, en coton issu de l’agriculture biologique. L’activité est naissante et l’entreprise recherche la banque qui lui offrira les conditions financières les plus avantageuses. Les chiffres clés de l’estimation :

  • Chiffre d’affaires mensuel prévisionnel : 1 500 €
  • Panier moyen prévisionnel : 20 €
  • Nombre de transactions : 75

Banque A

Le dirigeant de la société Kolybiz, Bob, a rencontré la banque où sont domiciliés ses comptes personnels. Voici ce que propose cette banque :

  • Frais de dossier/activation ou d’installation : 150 €
  • Amortissement de ces frais sur 24 mois : 6,25 €
  • Abonnement mensuel au service : 15 €
  • Commission par transaction : 0,20 €
  • Commission par encaissement : 1,2 %

Une fois les éléments chiffrés en main, Bob réalise quelques projections :

  • Coût total des commissions sur les transactions pour un mois : 15 € (0,20 * 75)
  • Coût total des commissions sur les encaissements pour un mois : 18 € ((1,2 * 1500) / 100)
  • Coût total des commissions monétiques pour un mois : 54,25 € (15 + 18 + 15 + 6,25)
  • Coût total par rapport au chiffre d’affaires mensuel :  3,62 % ((54,25 * 100) / 1500)
  • Coût total par transaction : 0,72 € (54,25 / 75)

Banque B

Bob, curieux de voir ce que la concurrence peut proposer, décide de prendre rendez-vous dans la banque B. Cette banque propose les conditions suivantes :

  • Frais de dossier/activation ou d’installation : 150 €
  • Amortissement de ces frais sur 24 mois : 6,25 €
  • Abonnement mensuel au service : 30 €
  • Commission par transaction : 0,12 €
  • Commission par encaissement : 0,8 %

Pour comparer les deux banques, Bob réalise quelques projections et compare :

  • Coût total des commissions sur les transactions pour un mois :  9 € (0,12 * 75)
  • Coût total des commissions sur les encaissements pour un mois : 12 € ((0,8 * 1500) / 100)
  • Coût total des commissions monétiques pour un mois : 57,25 € (9 + 12 + 30 + 6,25)
  • Coût total par rapport au chiffre d’affaires mensuel : 3,82 % ((57,25 * 100) / 1500)
  • Coût total par transaction : 0,76 € (57,25 / 75)
2-koly-article9-conclusion

Conclusion

En analysant les chiffres clés et la projection de la première estimation, les résultats penchent en faveur de la banque A. Les coûts financiers sont moins importants que ceux proposés par la banque B. Cependant, en y regardant de plus près, Bob estime que le chiffre d’affaires prévisionnel est largement sous-estimé. Il correspond à celui du départ et est amené à augmenter rapidement. En réalisant plusieurs autres projections, Bob s’aperçoit que la banque B devient moins chère que la banque A dès la 94ème commande. En effet, même si l’abonnement est plus cher, grâce aux frais variables, la banque B offre de meilleures conditions financières une fois un seuil de commandes dépassé.

Comme l’a fait Bob, nous vous conseillons de prendre le temps de bien comparer les différentes offres que les banques vont vous proposer. En l’occurrence, Bob peut décider de prendre la banque B s’il pense dépasser 94 commandes par mois. Si ce seuil est inatteignable, il est préférable de faire affaire avec la banque A.

3-koly-article9-que-proposent-les-banques

Que proposent les banques ?

Chaque établissement bancaire propose sa solution pour les e-commerçants. Retrouvez ci-après le détail de ce que nos clients et nous-même avons constaté dans ce secteur.

Banque Nom du service Offre Frais d’installation Abonnement mensuel Commission par transaction Commission par encaissement

BNP Paribas
Merc@net Essentiel 150 € 29,90 € 0,15 € 0,50 %

Crédit Agricole
E-transactions Access 165 € 17 € 0,15 € 0,60 %

BRED
Cyberplus NET Simplifié Sérénité 150 € 15 € 0,15 € 0,50 %

CIC
Monetico 150 € 17 € 0,20 € 0,80 %

Société Générale
Sogenactif 300 € 31 € 0,20 € 0,50 %

Caisse d’épargne
SP Plus 150 € 15 € 0,50 € 0,80 %

Vous avez constaté d’autres tarifs chez certaines banques ? Vous avez déjà obtenu des conditions tarifaires dans des banques qui ne sont pas listées ci-dessus ? Vous pouvez venir en discuter avec nous par mail ou sur nos réseaux sociaux.

4-koly-article9-le-module-de-paiement

Le module de paiement pour CMS e-commerce

Si vous utilisez un CMS e-commerce, comme par exemple PrestaShop ou encore WooComerce, il est nécessaire d’installer sur votre site un module qui fera le lien entre votre boutique en ligne et le compte en banque. Il est possible que celui qui corresponde à votre banque soit payant. Regardez bien le coût d’acquisition de ce module. En effet, cela peut varier du tout au tout. Ce dernier peut être gratuit ou coûter près de 300 €. Les frais liés à l’achat de ce module n’ont pas été pris en compte dans les cas ci-dessus.

5-koly-article9-les-alternatives

Les alternatives

Vous ne souhaitez pas passer par une banque traditionnelle pour diverses raisons ? Il existe des solutions alternatives ne nécessitant pas un contrat monétique VAD. La plus connue de ces solutions est PayPal. Le géant des paiements en ligne, qui compte plus de 7 millions de clients actifs en France, propose la mise en place gratuite d’un système qui remplace celui de la banque. En tant que e-commerçant, PayPal devient en quelques sortes votre banque. Il se rémunère uniquement sur chaque transaction (commission fixe + commission variable). D’autres entreprises proposent des services similaires à celui de PayPal. On peut notamment citer MangopayBe2bill ou encore Stripe.

6-koly-article9-diversifiez-vos-solutions-de-paiement

Diversifiez vos solutions de paiement

Dans le cadre du lancement de votre boutique ou même si votre site a déjà quelques années, il est judicieux de proposer différentes solutions de paiement. Les cyber-acheteurs aiment avoir le choix et certains sont plus rassurés de passer par leur service favori. En France, 80 % des achats en ligne sont réalisés depuis une carte bancaire. De plus, 2 acheteurs sur 3 abandonnent la transaction en cas de problème sur la page de paiement. Comme quand par exemple, l’offre de choix de moyens de paiement est trop limitée.